Le régime soupe

Régime soupe à la une

Pour perdre du poids, vous avez essayé tous les régimes possibles et imaginables, vous avez bougé, vous avez nagé, dansé, etc. Cependant vous n’arrivez pas atteindre votre poids de forme et vous avez du mal à stabiliser votre poids. Pensez à essayer le régime soupe. Régime hypocalorique, à base de soupe, limité à 1000 calories par jour, ce régime permet une perte de poids de 5 kilos en une semaine. Qu’en est-il réellement ? Pour en savoir plus, lisez notre article.

Les principes du régime soupe

 

A la base prescrite pour les personnes qui doivent absolument perdre du poids avant une opération chirurgicale, le régime soupe est aujourd’hui utilisé par de nombreuses personnes pour perdre du poids. Idéal pour une phase d’attaque, le régime soupe vous permet de perdre jusqu’à 5 kilos en 7 jours. Avec de nombreuses variantes, le principe de tout régime soupe est pratiquement le même : pendant 7 jours successifs, consommer principalement de la soupe hypocalorique à base de légumes aux vertus amincissantes tels que les choux,les courgettes, le céleri, le poivron, l’oignon, la tomate… Pour perdre jusqu’à 5 kilos en 7 jours, le régime est limité à 1000 calories par jour.

En aucun cas, la soupe ne doit comporter ni matière grasse ni sucre. Et pour un effet plus rassasiant, la soupe ne doit être ni moulinée ni mixée. Pour améliorer le gout et varier la saveur, la soupe peut en revanche être assaisonnée avec un peu de sel, et quelques épices aux propriétés minceurs comme le gingembre, l’ail, le curry, le curcuma ou le poivre. Pour éviter les carences, on peut ajouter au menu, des aliments contenant protéines et vitamines comme les fruits qui ne sont pas trop sucrés, les œufs, le poulet, le poisson, le fromage blanc ou encore le yaourt 0 %. Côté boisson, l’eau, le thé et le café sans sucre sont les seules autorisées durant le régime.

Régime soupe principe

Les avantages du régime soupe

 

  • Le régime entraine une perte rapide de poids

Le régime à base de soupe est propice à une perte rapide et importante de poids dans la mesure où les ingrédients pour la préparation de la soupe ont d’une part un effet dégraissant et coupe-faim, et d’autre part, un effet drainant sur le foie et le système digestif.

  • Le régime soupe a un effet coupe-faim

Durant le régime soupe, il est très rare de ressentir la faim, car la soupe a un effet coupe-faim. Dans la mesure où la soupe calme rapidement l’appétit, on mange moins et on évite facilement le grignotage. En outre, la soupe se consomme à volonté, du coup lorsqu’on ressent le besoin de manger, on peut se rabattre sur la soupe.

  • Le régime soupe est économique, simple, facile à réaliser

Pour réussir le régime soupe, il suffit de faire ses courses en début de semaine et de se limiter à ce dont on a besoin, ni plus ni moins. On évite ainsi très facilement le grignotage. Les ingrédients sont peu onéreux, la soupe est facile à préparer, mais bien sûr, pour ceux qui n’ont pas le temps pour les préparations, la soupe est disponible en poudre déshydratée auprès de toutes les pharmacies et parapharmacies.

Les dangers du régime soupe

 

Comme pour tout régime hypocalorique, le régime soupe comporte des risques. Ainsi, outre la fatigue et la frustration provoquée par la monotonie et l’absence de diversification des aliments, le régime soupe peut entrainer de sérieuses carences nutritionnelles. Pour ces différentes raisons, le régime soupe ne doit pas être prolongé plus de 2 semaines.

En raison du faible apport en protéines, en plus d’une perte de tissus adipeux, il n’est pas impossible de perdre également une grande partie de la masse musculaire.

Régime soupe efficacité

L’efficacité du régime

 

Grâce à sa rapidité, le régime soupe connait actuellement un succès grandissant. Cependant, il faut savoir que le succès d’un régime n’est pas dans sa rapidité, mais dans sa durabilité. En effet, il est inutile de perdre 5 kilos en 7 jours pour les reprendre aussitôt après le régime. Pour que le régime soupe fasse perdre durablement du poids, il doit être suivi d’une phase de stabilisation. Cette étape consiste à incorporer progressivement les différents aliments afin de ne pas brutaliser l’organisme et d’éviter la reprise de poids. Elle consiste également à ancrer les bonnes habitudes alimentaires acquises durant le régime, plus particulièrement le non-grignotage, la réduction de la consommation de graisses et de glucides.

Sign In

Lost Password