Régime acide-base

Régime acide-base

Nous disons souvent que pour une meilleure santé, il faut manger sainement et équilibré. Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? En gros, nous devons apporter à notre organisme tous les « éléments » dont il a besoin pour bien fonctionner. Il a besoin de glucides, de lipides, de protéines, mais également de vitamines, de minéraux ou encore de fibres.

Mais il faut aussi savoir que les aliments que nous mangeons peuvent être classés de deux sortes : il y a ce qu’on appelle les acidifiants, c’est-à-dire les aliments plutôt « acides », et les alcalisants, c’est-à-dire les aliments plutôt « basiques ». Et justement, notre organisme a besoin d’un « bon équilibre » acide-base.

Le déséquilibre acide-base dans notre organisme

 

Tout d’abord, il faut savoir que l’acidité (ou la basicité) de ce que l’on mange ne fait pas référence au « goût ». En effet, le citron, par exemple, a le goût acide, mais il s’agit bel et bien d’un aliment alcalisant. Aussi, pour connaître exactement combien un aliment est acide ou basique, il faut faire appel au « Potential Renal Acid Load » ou PRAL. La mesure se fait en unité milliéquivalent pour 100g et quand elle est positive, c’est que l’aliment est plutôt acide ; quand elle est négative, il s’agit par contre d’un aliment à tendance basique.

Régime acide-base

Vous l’aurez compris, il y a déséquilibre acide-base dans notre organisme quand l’acidité est trop élevé par rapport à la basicité, ou l’inverse. Dans la plupart des cas, avec notre « habitude alimentaire actuelle », nous avons tendance à manger trop acide. Cette « trop grande acidité » dans notre organisme se manifeste, entre autres, par la fatigue et la prise de poids. D’ailleurs, c’est ce qui nous permet de dire qu’un régime acide-base, permettant de retrouver un certain équilibre dans notre organisme, peut nous aider en même temps à perdre du poids, ou tout au moins à ne pas en gagner. Mais l’excès d’acidifiants peut surtout conduire à l’ostéoporose. En effet, pour remédier à un taux trop élevé d’acide dans notre organisme, celui-ci puise dans les réserves en minéraux situés dans les os. Et c’est ce qui provoque l’ostéoporose, qui est en fait une déminéralisation des os.

C’est ainsi que le régime acide-base vise essentiellement à réduire l’acidité dans notre organisme.

Comment procéder au régime acide-base

 

Dans le régime acide-base, l’équilibre ne se trouve pas à « 50-50 », mais plutôt à 70% d’alcalins et 30% d’acidité. En effet, les plats préparés, trop sucrés, trop gras ou encore trop raffinés que nous mangeons beaucoup actuellement, font que nous manquons d’alcalins. Pour retrouver l’équilibre, il faut donc privilégier les alcalisants aux acidifiants.

Régime acide-base

Plus précisément, il faut manger plus de fruits (notamment le citron) et de légumes (tels que le concombre ou encore la tomate) qui sont les aliments les plus « basiques ». A part cela, le soja, les oléagineux (noix de coco, sésame…), ainsi que les fruits secs font également partie des alcalisants. Et enfin, il y a le thé vert, les épices, ou encore le vinaigre de cidre.

Les aliments acidifiants dont nous devons réduire la quantité à ingérer sont notamment l’alcool, le pain blanc et les céréales, les charcuteries, la viande (notamment rouge) et le poisson (surtout gras), le sel et le sucre, ainsi que les huiles végétales raffinées.

Les petites astuces du régime acide-base

 

Comme pour la plupart des régimes, il faut boire abondamment quand on suit un régime acide-base. Mais la petite astuce, c’est de privilégier l’eau minérale à laquelle on a rajouté un petit peu de jus de citron.

A part cela, pour les goûters, si on a un petit creux, il est conseillé de manger seulement un fruit.

Et enfin, il ne faut pas faire « trop d’exercices physiques ». Il faut y aller « doucement » car un trop grand effort peut également favoriser l’acidité dans l’organisme.

A savoir : Si l’on n’est pas habitué à manger régulièrement des fruits et légumes, l’augmentation de leur consommation doit se faire progressivement. En effet, apportant une grande quantité de fibres, les fruits et légumes peuvent provoquer des troubles digestifs, notamment si l’on a les « intestins fragiles ».

Dans tous les cas, même si le régime acide-base n’a pas vraiment de « limite » si on le supporte bien, l’avis d’un spécialiste est toujours recommandé.

Sign In

Lost Password