Régime pour la diarrhée

régime diarrhée

La plupart d’entre nous ont déjà été « victimes » de la diarrhée. Ce mal, bien que passager, est non seulement « désagréable », mais nous handicape dans pratiquement tout ce que nous faisons : le travail, le sport, les activités et tâches quotidiennes…

Mais de quoi s’agit-il vraiment et quelles en sont les causes ? Et surtout, comment combattre la diarrhée ?

Qu’est ce que la diarrhée et qu’est-ce qui la provoque ?

 

La diarrhée est une augmentation soudaine du nombre de selles et d’une modification de leur consistance. Plus précisément, on parle de diarrhée quand le nombre de selles dépasse les 3 par jour et que celles-ci sont liquides ou très molles. A côté de cela, on peut avoir des douleurs abdominales, ou encore des flatulences.

La cause la plus fréquente en est l’intoxication alimentaire. Et il faut savoir que la contamination des aliments peut se faire depuis leur production-même, jusqu’à leur consommation.

régime diarrhée

Le régime pour la diarrhée

 

Le régime pour combattre la diarrhée se repose sur le fait de bien choisir ce qu’on mange. Aussi, nous allons voir respectivement les aliments à privilégier et ceux à éviter en cas de diarrhée.

Mais avant tout, il est important de savoir que certaines « idées reçues » pour lutter contre la diarrhée sont fausses. Notamment, il ne faut pas croire que la diarrhée s’arrêtera si on arrête de manger. En effet, cela ne fera qu’aggraver « la situation », à cause des carences dont sera victime notre organisme. Il faut « simplement » choisir ce que l’on mange et idéalement, il faut adopter des petites portions mais manger plus souvent. On peut par exemple faire 6 « petits repas » par jour, au lieu d’en faire « 3 gros ».

Une autre précaution très importante, c’est de boire beaucoup d’eau ou autres liquides (jus de fruits, bouillons…). En effet, quand on a la diarrhée, notre corps élimine beaucoup de liquide et a donc besoin d’une grande quantité d’eau pour ne pas être déshydraté. Mais la diarrhée n’entraîne pas seulement une grande perte d’eau, il y a également un déficit important de glucose et de minéraux. Aussi, la meilleure boisson à prendre tout au long de la journée, en cas de diarrhée, c’est une boisson composée d’eau (une bouteille), de sucre (2 cuillerées à soupe), de sel (1 pincée), de bicarbonate (1/2 cuillerée à café) et de jus de citron (un verre).

régime diarrhée

Les aliments à privilégier en cas de diarrhée

Tout d’abord, quand on a la diarrhée, il faut faire attention aux fibres. Il en existe deux sortes : les fibres insolubles et les fibres solubles. Les premières sont difficilement digestibles, certains même indigestibles. Elles « s’accrochent » à l’eau et deviennent ainsi plus volumineuses, mais surtout plus lourdes. Elles se déplacent donc plus vite, ce qui accélère le transit.

Les fibres solubles, par contre, peuvent être digérées par certaines bactéries présentes dans notre organisme. Et c’est ainsi qu’au contact de l’eau, elles deviennent pâteuses, ce qui ralentit le transit. Vous l’aurez compris, il faut donc privilégier les fibres solubles à celles insolubles. Les fibres solubles se trouvent dans certains aliments comme les pâtes, le riz blanc, le tapioca, la banane (idéalement mûre), la pomme (idéalement en compote), les pommes de terre cuites, ainsi que la carotte.

A part les fibres solubles, il faut également privilégier certaines protéines. En effet, c’est ce qui permet à l’organisme de gagner en énergie pour pouvoir combattre la diarrhée. Mais toutes les protéines ne sont pas « bonnes » pour la diarrhée. Il faut choisir des aliments protéiniques maigres, et comme nous l’avons vu plus haut, contenant des fibres solubles. Il s’agit notamment du poulet et des poissons blancs. Par ailleurs, pour le mode de cuisson, il est conseillé de les griller pour éliminer les matières grasses.

 

Les aliments à éviter

Comme évoqué ci-dessus, il faut éviter les aliments riches en fibres insolubles. Il s’agit, entre autres, des farines et riz complets, des légumineuses (comme les lentilles ou encore les pois, qu’ils soient secs, cassés ou entiers), des légumes (à part la carotte et la pomme de terre), des fruits (outre la banane et la pomme) y compris en jus, et des viandes fumées (y compris les poissons fumés).

Mais il faut surtout éviter l’alcool, le café, ainsi que les aliments gras. En effet, l’alcool et le café conduisent à une accélération du transit, ainsi qu’à une déshydratation. Le gras, quant à lui, favorisent les contractions de l’intestin. En cas de diarrhée, les aliments frits, les plats en sauce, ou encore les charcuteries sont donc à « éliminer » de son régime anti-diarrhéique.

Sign In

Lost Password